Si vous êtes en train de vivre un éveil de conscience ou un éveil spirituel, comme c’est le cas pour de plus en plus d’humains sur Terre actuellement, où tous vos anciens repères, modes de fonctionnement et croyances se voient dissoutes, alors vous ressentez certainement un “appel” à l’intérieur de vous, qui vous “pousse” à vouloir réaliser une “mission”, que vous semblez ne pas arriver à chasser de votre esprit. Même dans les moments difficiles, l'”appel” se fait ressentir de plus en plus puissamment, et ne peut tout simplement plus, même si vous le souhaitiez, être ignoré. Avec toutes les informations que vous recevez, en vous, dans votre propre conscience, et à travers les autres humains mis sur votre route pour accélérer votre prise de conscience, la tentation de vouloir faire machine arrière se fait parfois ressentir, car la “pression” semble parfois trop forte.
Ainsi que dans le film Matrix où Morpheus demande à Néo s’il souhaite prendre la pilule rouge ou la pilule bleue – la pilule rouge représentant le désir de continuer à ouvrir sa conscience et à comprendre la réalité et la vérité du Monde dans lequel ils vivent, et la pilule bleue représentant le retour dans la “matrice”, symbolisant “l’illusion”, la non-conscience des choses et de la Vérité, mais plus “confortable” car “connue” – vous vous demandez parfois si vous ne préfèreriez pas tout oublier de ce que vous savez maintenant et revivre “comme avant”, tant l’appel qui se fait ressentir au fond de vous, est difficile à concevoir et à réaliser. Il faut faire “le grand saut“, avec pour seuls repères son coeur et son courage, et une foi inébranlable en nos ressentis, car en bas de la montagne de laquelle on nous demande de sauter, il n’y a aucune assurance qu’un matelas nous attend, on doit être prêts à sauter dans le vide, sans connaître l’aboutissement de la chute, avec encore une fois uniquement que la “foi” en nos ressentis comme seuls repères et comme seuls espoirs.

 

le bon combat paulo coeurMais sachez qu’aucune décision prise à partir du coeur et pour des idéaux visant à apporter le bien à autrui, la Beauté et l’Harmonie, ne peut être un mauvais choix, et par conséquent, sera toujours “guidée”. L’être humain est livré à lui-même dès lors qu’il se déconnecte de sa conscience supérieure, autrement dit déconnecté de son “GPS”, avec comme simple moyen de guidance son “mental”, conditionné par ses croyances, son éducation, sa religion, son pays d’origine, sa famille ou ses amis, son passé. Mais à partir du moment où il oeuvre à nouveau en tandem avec son âme, avec sa conscience supérieure, son “higher self”, alors il n’est plus seul, et c’est une toute nouvelle vie qui s’offre alors à lui : une vie riche en émotions, en challenges, certes, mais riche par conséquent en bonds de conscience, en réalisations, en moments de profondes extases, qui ne sont autres que les reflets de cette nouvelle vie réalisée en pleine CONSCIENCE, et reconnecté à QUI IL EST. C’est alors, qu’une fois cette reconnexion effectuée, et le choix de la Conscience fait, il peut alors oeuvrer dans la Matière pour réaliser ce que sa Conscience Supérieure souhaite réaliser “ici bas”, dans cette dimension physique. Comme dans “Matrix”, l’humain reconnecté à qui il est et à sa conscience supérieure, s’est alors “débranché de la matrice” et voit ainsi soudainement les choses complètement différemment – ce qui lui vaudra souvent l’incompréhension de ceux qui sont encore “branchés”.

 

indigo divinLa Terre étant en train de vivre de profonds changements, de nombreuses âmes ont été envoyées pour contribuer à cet éveil de conscience et augmentation vibratoire de l’humanité, mais aussi et surtout à sa Libération. Et si vous vous reconnaissez dans les symptômes de l’éveil spirituel, ou ceux des Enfants Indigo, alors vous ressentez en vous cet appel à AGIR, vous ressentez que vous avez une “mission”, même si cette mission peut ne pas être encore très claire pour vous. Comme je l’explique dans cet article “Comment connaître sa mission de vie“, la meilleure façon de connaître sa mission de vie, c’est de répondre à la question suivante : “Si vous deviez mourir demain : quel serait votre message au Monde ?”. La réponse à cette question vous indique le “coeur” de votre rôle sur Terre (par exemple, la réponse peut être : Si je devais mourir demain, je voudrai dire au Monde entier que les animaux sont des êtres sensibles et conscients) – vous savez en fonction de la réponse le message que vous êtes venus apporter au Monde, en tant que Conscience incarnée sur Terre. Il ne vous faut ensuite plus que de trouver les “moyens” physiques pour diffuser / incarner ce message sur Terre. Cela peut être par vos actions, par vos paroles, par votre exemple, par vos écrits. Cela peut être par l’écriture d’un blog, d’un livre, l’animation de conférences, la création de refuges pour animaux, le volontarisme pour le sauvetage d’animaux en souffrance. Les choix pour infuser ce message dans la conscience humaine sont ensuite multiples et dépendront des qualités innées de chacun et de ses attraits “naturels”. Par exemple, une personne naturellement attirée par l’écriture privilégiera la tenue d’un blog ou l’écriture d’un livre, celle qui est plus à l’aise à l’oral ou à diriger une équipe s’occupera plutôt d’un mouvement ou d’une association, celle qui a beaucoup d’énergie “guerrière” sera plutôt amenée vers le militantisme… etc. Au final, beaucoup d’âmes peuvent venir avec le même message mais ensuite l’incarnent et le manifestent dans la matière selon leurs aptitudes naturelles, de manière différente, pour ainsi étendre au maximum les points d’accroche et d’impact de la Conscience sur Terre, en fonction de toutes les vibrations disponibles et de tous les paliers d’éveil des humains présents sur Terre. L’objectif étant un impact le plus massif de l’avènement de la Conscience sur Terre, tout est parfaitement orchestré, à un degré que notre “mental” ne peut absolument concevoir.

 

121151110-Sad-teenagerConnaître notre appel est le premier palier dans la réalisation de notre “mission” ici sur Terre. Viens ensuite la nécessité d’avoir le courage de réaliser cet appel (lire ici mon article sur “Comment avoir le courage de réaliser sa mission de vie, surtout si elle est “non-conventionnelle“). Et enfin, une fois le courage suffisant pour se lancer, il faut la réussir, sa mission, et ne pas se perdre en chemin comme c’est le cas de certains indigos, dont la matrice aura eu raison. Certains êtres venus pour apporter une nouvelle conscience sur Terre, une fois incarnés sur Terre, une fois dans la matrice créée pour maintenir l’humain dans des fréquences très basses, oublient qui ils sont et se font “happer” / piéger par la matrice. C’est ainsi que nous pouvons “perdre” des indigos.
Le choix de la Conscience est en effet un choix permanent, une “vigilance” permanente pour maintenir sa vibration la plus élevée possible, dans des sociétés construites pour au contraire nous maintenir le plus bas possible, dans la vibration de l’impuissance, de la victimisation, et de la peur. La peur de l’insécurité, la peur du manque, du manque d’argent, du manque d’amour, la peur de la solitude, la peur du rejet, la peur de l’abandon, la peur de la maladie, la peur de la vieillesse, la peur de l’accident, la peur du lendemain, la peur de la mort. C’est ainsi que nous pouvons être si facilement “tenus”, 7 milliards d’humains que nous sommes. Un humain réalisant ses passions et son appel intérieur et s’étant élevé au dessus de ses peurs est un humain “libre” qui ne contribue plus à la “matrice” et qui n’est donc plus un pion intéressant pour le haut de la pyramide. Il met à présent son énergie et sa Conscience dans des choses qui comptent et qui contribuent au Bien Commun et non plus seulement au service à lui-même; et devient donc une menace pour le système construit pour fonctionner justement sur les bases de l’égoïsme, et de l’individualisme. Il ne consomme plus “bêtement”, il ne nourrit plus le système en place de manière inconsciente, il ne donne plus son consentement pour être pollué, rendu malade, manipulé, trompé, non respecté, utilisé. Il redevient “souverain”, libre, il a repris son plein pouvoir.

 

Les Clefs de la Réalisation de notre Appel  / Mission

 

Le mot “mission” de vie peut faire peur à ceux pour qui cela n’est pas encore très clair. Il peut inciter à vouloir trouver une “mission” bien particulière et à se mettre la pression, alors que, la mission de quelqu’un peut être simplement de répandre sa vibration sur les autres humains, de comprendre certaines choses, d’en enseigner d’autres, même avec des petits gestes et des petites paroles du quotidien. Mais la chose la plus importante, la mission la plus importante déjà pour chacun, c’est déjà simplement de s’être lui-même “éveillé” à sa réelle nature et libéré de la matrice avant sa “mort”. Mais mon lectorat rassemblant beaucoup d’âmes en réelle mission d’avènement de la Conscience sur Terre, voire de destruction du système en place (Indigos), et ma mission en ce qui me concerne étant d’activer les Indigos à leurs missions respectives de manière “massive”, alors je vais maintenant vous parler des points clefs pour la réussite de votre Mission, pour tous ceux qui sentent qu’ils ont une mission pour le Monde (et votre ressenti est JUSTE, vous avez cette mission dans votre ADN et êtes venus pour ça).

 

1) Ne pas chercher à la trouver, ni à la comprendre, ni à la mettre en place avec son “mental”

universe childLa mission se “ressent”, elle ne se “pense” pas. Les Indigos envoyés sentent depuis tous petits en eux qu’ils sont venus pour réaliser quelque chose, sans toujours arriver à mettre de mots dessus. L’Indigo ayant la plupart du temps eu une enfance TRES difficile, avec sa famille, son entourage, à l’école ou au travail, et ayant souvent les blessures du rejet et la peur de l’abandon, étant donné justement son passé difficile et souvent rejeté, est souvent son “pire ennemi” en ce qui concerne sa propre estime de lui-même. Il est souvent incapable de reconnaître son propre mérite et a de grandes difficultés à avoir confiance en lui, même si paradoxalement, souvent, il aura une apparence de quelqu’un de “prétentieux”. Ce qui s’apparente – auprès des humains non connectés à leurs ressentis (empathie), et ainsi incapables de ressentir l’âme des autres au delà du physique et des apparences – à de l’arrogance, de l’ego ou à de la prétention, n’est en général que le simple reflet de la réelle conviction de l’être en question, à propos de ses valeurs les plus profondes, auxquelles il ne souhaite tout simplement pas déroger, auxquelles il ne PEUT tout simplement PAS déroger, car ce sont ces mêmes valeurs qu’il est justement venu pour APPORTER (la première partie de sa vie – avant sa reconnexion et reconnaissance de mission et de sa véritable nature et identité – justement sans le savoir, d’où sa grande souffrance).

 

mental labyrintheSi nous essayons de déterminer notre mission avec notre mental inférieur (celui qui est conditionné par l’environnement, les croyances, le moi inférieur, l’identification terrestre) ou si nous essayons de l’accomplir avec ce mental, alors nous ne pourrons avancer, pire, nous serons parasités, menés à une grande souffrance, à l’éloignement de notre mission voire à notre destruction. Notre conscience supérieure nous guidant à travers nos ressentis, il lui est impossible de nous guider quand le mental est trop présent. Elle ne peut, vibratoirement, tout simplement pas accéder à nous, bloquée par la barrière du mental. Pour se reconnecter à sa mission et pour connaître son processus de réalisation, il convient de s’en remettre totalement à sa conscience supérieure, tout simplement en écoutant avant toute chose ses propres RESSENTIS. Par exemple : “Je ressens que je dois faire quelque chose pour les personnes handicapées”, ou “je ressens que je dois transmettre sur l’alimentation végétale et vivante”, ou “je ressens que je dois informer les gens sur les moyens de survivre en cas de guerre mondiale / civile”. Si l’on regarde par notre fenêtre et qu’il fait beau, que “tout va bien”, que notre pays est en paix, alors on va se demander, avec notre mental, pourquoi on écrirait un blog sur la survie en cas de guerre. Notre mental ne va pas trouver de sens à cette “idée”, et va donc la rejeter. Il va trouver toutes les raisons “logiques” qui vont démontrer que cette idée est “stupide”, non viable, et va nous faire voir le rejet des autres en cas de poursuite de cette idée. C’est là qu’il convient absolument de se déconnecter du MENTAL pour se reconnecter à ses RESSENTIS et d’avoir ensuite le courage d’agir en fonction de ces ressentis, MÊME SI CELA NE PRÉSENTE AUCUNE “LOGIQUE” POUR LE MENTAL au moment T.

 

conscience2La conscience supérieure, elle, existant dans d’autres dimensions que la dimension 3D et donc en dehors de l’espace et du temps, connait parfaitement “le plus grand plan” de notre incarnation et est le guide le plus fiable qu’il puisse exister. La conscience supérieure nous guide en chaque instant, au travers de nos émotions : la joie étant l’équivalent de sa vibration la plus proche – il convient encore une fois de “suivre sa joie” et ses ressentis les plus profonds pour réaliser sa mission. Attention à ne pas confondre “joie” et “insouciance” ou “niaiserie”. La joie d’aider une personne ou un animal dans la souffrance nous “comble”, même si pourtant sur le moment cette mission peut être extrêmement difficile. La joie dont nous parlons ici pour connaître sa mission de vie est la joie profonde du coeur, le sentiment d’accomplissement. Le chemin pour ensuite accomplir pleinement cette mission peut être parsemé de joies plus “légères” et c’est même indispensable au bon équilibre de notre être, mais la raison principale derrière une joie du coeur est toujours reliée à l’aide à autrui. Une personne consciente ne peut ressentir “d’appel” qui serait purement centré sur sa personne. Elle sera automatiquement reliée au service à autrui.

 

2) Se détacher de son identification terrestre et incarner sa conscience supérieure

collective_consciousnessC’est le point le plus important pour l’accomplissement de notre mission. Pour être à même ne serait-ce que de la comprendre pleinement et ensuite de l’incarner totalement, il convient impérativement de lâcher son identification terrestre et tout ce qui concerne notre passé, surtout les anciennes souffrances et blessures. Tout simplement car elles ne sont pas Qui Nous Sommes. Vous n’êtes pas Stéphanie, Pauline, Cédric, Jonathan. Vous êtes une conscience ayant décidé de venir s’incarner sur Terre en cette période de grand changement pour aider à libérer l’humanité et à la propulser vers la Conscience. Stéphanie, ou Cédric, ont beau avoir été blessés dans leur enfance une fois incarnés dans ces corps physiques et nés dans telle ou telle famille, cela ne change rien sur Qui Ils Sont, en tant que consciences. Ce n’est qu’une identification temporaire. Cela ne peut les impacter que tant qu’ils restent dans leur “identité terrestre”, dans leur “illusion matricielle”, mais une fois sortis de la matrice et reconnectés à leur identité “galactique”, “universelle”, alors ils peuvent lâcher toutes les valises lourdes qu’ils transportaient depuis des années, au profit de la légèreté mêlée à la puissance, de la confiance et de la Conscience. Reconnectés à leur réelle nature, ils oeuvrent désormais en tant que Consciences incarnées dans la matière, avec comme ultime priorité l’accomplissement de leur mission, et c’est là que toute leur réelle puissance peut agir. Tant que nous nous identifions à notre identité terrestre, à notre nom, notre âge, notre sexe, notre physique, notre race… alors nous sommes “coupés” de notre Conscience supérieure et donc de la Source – nous n’oeuvrons plus en tandem avec elle et nous sommes propices à tous les déraillements et déviations possibles (encouragés par la Matrice).

 

 3) Se détacher du regard des autres humains

minia article se détacher regardUne fois l’appel ressenti et la reconnexion avec notre conscience supérieure effectuée, il est indispensable de se déconnecter totalement du regard des autres humains, surtout de ceux qui ne sont pas dans la même conscience. Notre seul point de repère doit devenir notre âme. La relation la plus importante sera toujours la relation avec notre âme. Aucun amour conditionnel “humain” ne pourra jamais remplacer la sensation d’être en accord avec son âme. C’est la raison pour laquelle, se mentir à soi-même pour faire comme les autres ou pour plaire aux autres débouchera toujours sur notre propre mal-être, voire propre destruction à petit feu (développement de cancers, maladies, etc…). Tant que l’âme n’oeuvre pas en tandem avec son véhicule physique, qui dans la dimension physique n’effectue pas ce que ELLE veut accomplir, alors il y a conflit et donc le véhicule “dégénère”, il court “à sa perte” puisque déconnecté de son vrai pilote (la matrice de la société ayant remplacé le vrai pilote). L’âme fera tout pour tenter d’attirer l’attention de son véhicule, qu’il court droit dans le mur ou à sa perte, par des “alertes”, des “leçons”, des signes ou même des messages à travers d’autres pour tenter de remettre le véhicule déconnecté en “alignement” avec elle. Par ailleurs, toutes les consciences supérieures sont réunies dans une autre dimension et d’autres consciences agissent également comme nos “guides”. Ils sont là pour nous montrer le chemin et nous aider dans nos missions respectives, ayant conscience de la grande difficulté de l’incarnation terrestre, du piège de la matrice et des voiles de l’oubli, et des risques encourus.
Il convient donc pour l’être en mission d’apprendre à ne plus chercher à être “compris”. Le point commun de toutes les âmes venues pour apporter le changement, est qu’elles ont rarement été comprises, tout du moins aux débuts de leurs missions. Si les humains comprenaient tout de suite, alors cela voudrait dire au final que la Conscience et la Vérité seraient déjà là, donc qu’il n’y aurait aucune utilité à ce que nous soyons venus accomplir ce que nous sommes venus accomplir. Ainsi, quand quelque chose vous indigne, souvenez-vous toujours que c’est pour cela que vous êtes ici. Pour que ces choses évoluent. Il conviendra également à l’être en mission de se détacher du regard et de l’opinion de sa famille terrestre, tout en visant à conserver au maximum l’harmonie dans sa vie et dans sa famille (dans la mesure du possible), mais si cela est impossible, alors il sera souvent amené à faire des choix, et devra veiller à ne pas culpabiliser s’il était amené à devoir choisir sa mission plutôt que la conservation de liens familiaux qui lui seraient nuisibles ou toxiques.

 

4) Conserver l’enthousiasme pour sa Mission et réaliser sa Beauté

L’éveil de Conscience passe souvent par de grands chocs émotionnels. Comme nous l’avons vu en début d’article, l’être qui s’éveille est souvent tenté de baisser les bras. L’ampleur de la tâche à réaliser, le dépassement de nos peurs, nos blessures personnelles, le regard des autres à surmonter, le courage à avoir, sont tant d’éléments qui peuvent nous dissuader de passer à l’action, tant la difficulté est grande. Les indigos en particulier, prennent souvent leur incarnation ou leur mission comme un “fardeau”, lourd à porter, et pensent très souvent au suicide, au moins une fois dans leur vie (ce qui fut mon cas aussi). Certaines missions sont extrêmement difficiles, et émotionnellement et physiquement, et il sera donc normal que parfois des pensées telles que : “j’aimerai juste être une personne normale” ou “j’aimerai avoir une vie normale et oublier tout ça, ne plus savoir tout ça, ne pas avoir cette mission”, apparaissent dans vos têtes. Mais que vaut-il mieux ? une vie illusoire mais sécurisante car connue, ou une vie certes remplie de challenges et parfois très difficile, mais faites de réelles émotions, de réelles connexions, de réelles joies du coeur, et de réels accomplissements, alignée à notre âme ? De quoi serons-nous le plus fiers au moment de notre mort ou même après notre mort ? D’avoir contribué à rendre cette planète plus belle, d’avoir aidé les autres, ou d’avoir préféré rester dans un confort et une sécurité illusoire, derrière une fausse identité ?

 

La clef la plus importante

 

higher self 4Prendre de la hauteur par rapport à son incarnation est la clef la plus importante. Prendre du recul par rapport à son identité terrestre permet justement de réaliser, même malgré les difficultés de la mission, la beauté et l’importance de celle-ci.  Beaucoup de “grandes âmes” se “sacrifient” et acceptent d’être humiliées, rejetées, voire même tuées pour faire avancer l’humanité, tant leur Conscience est grande, et tant leur courage et leur Amour sont grands. Aucune grande âme n’aurait réalisé sa mission si elle avait dû attendre que les autres humains la comprennent (ni Jesus, ni Gandhi, pour ne citer que les plus connus, mais des milliers d’âmes tout aussi courageuses se sont incarnées et ont agi avec dignité et courage, sans pour autant être “connues”).  Réaliser sa mission, c’est accepter l’éventualité d’être seul à la comprendre, et de la faire quand même. C’est accepter d’être rejetés par la conscience actuelle de certains humains, mais de continuer quand même, car c’est la volonté de notre âme. Cela implique une grande force, une grande foi, et un grand dévouement, car pour l’être en mission, rien ne compte plus que son bon accomplissement : aucun bien matériel, aucun amour illusoire humain, aucune illusion matricielle.

 

L’être en mission, conscient de son rôle, déterminé à mener à bien sa mission, détaché du regard des autres, reconnecté à sa Conscience Supérieure et guidé par son Coeur, devient alors l’être le plus Puissant. Au service de la Conscience, oeuvrant dans la Matière, jouissant de la possibilité d’expérimenter la création de sa réalité en chaque instant, et par dessus tout, de la possibilité d’oeuvrer pour le Monde en chaque instant, il oeuvre pour le changement de direction des futurs potentiels de la planète, vers lesquels la matrice souhaite nous diriger : la destruction de l’humanité (par sa fusion avec la machine et sa chute vers de plus en plus d’inconscience et d’impuissance). Il se souvient alors de son message au Monde, et l’infuse dans tout ce qu’il est et fait, et se rappelle le mot d’ordre de la libération de l’humanité : la CONSCIENCE.

 

 

 

 

AUTEUR : Laura Marie

A lire également :

– Comment Connaître sa Mission de Vie ?

– Comment Avoir le Courage de se Lancer dans sa Mission de Vie? (surtout si elle est « non conventionnelle »)

– Le Grand Saut (Laissez l’Univers vous Rattraper)

– Etes-vous un « Enfant Indigo » ? 18 caractéristiques des Indigo

– 21 Symptômes de l’Eveil Spirituel

– Sortir de la Matrice et Gérer ses Bonds de Conscience

 

Guide Spirituel, artiste, écrivain et conférencière, Laura Marie enseigne sur l’Eveil spirituel, l’Ascension planétaire et assiste les Indigos / Starseeds dans leur reconnexion. Lire la Bio complète ici. 

Laura Marie a également pour projet actuel le développement d’une académie en ligne d’enseignements spirituels incluant la réalité de la présence extra-terrestre, prochaine étape pour l’humanité. Date d'ouverture : Mai / Juin 2017. Inscriptions : www.HarmonicUniverse.Academy 

Inscriptions à la Newsletter pour être informés des prochains articles, Actualités et podcasts : www.LauraMarieTV.com/Newsletter

CONTRIBUER : La plus grande partie du contenu de ce site est fournie gratuitement, dans le but d’assister dans cette phase délicate d’Ascension et de réveil de l’humanité. Les Articles et Podcasts sont réalisés avec une volonté de qualité. Pour cela, les vidéos, photos et musiques utilisées sont achetées afin qu’elles puissent être libres de droit. Par ailleurs, ce site ne comporte volontairement aucune publicité externe, par souci de maintient d'une vibration épurée. Si vous appréciez ce travail, et que vous souhaitez le soutenir et donner en retour, vous pouvez contribuer en faisant un don ici. Vous pouvez également lire mon article explicatif sur l’importance de la contribution en cliquant iciVotre soutien est apprécié ! Merci. Laura Marie.

 
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.